Vous êtes salarié

Une solution originale quelque soit votre projet !

Le réseau des GRETA propose des solutions originales quel que soit le projet du salarié :

  • Reprendre une formation professionnelle,
  • Vous perfectionner ou vous reconvertir,
  • Acquérir les savoirs de base,
  • Préparer un diplôme ou un concours,
  • Se perfectionner en langues ou dans les technologies d’information,
  • Faire un bilan de compétences, élaborer un projet.

Les financements possibles

Reconversion ou promotion par alternance

Pro-A : Reconversion ou promotion par alternance

Depuis le 1er janvier 2019, le dispositif « Pro-A » permet au salarié en poste de changer de métier, ou de profession ou de bénéficier d’une promotion sociale ou professionnelle par la mise en œuvre d’actions de formation. La formation peut être faite sur le temps de travail avec maintien de la rémunération ou hors temps de travail (sous conditions).

Sont particulièrement ciblés par ce dispositif, les salariés dont la qualification est insuffisante au regard de l’évolution des technologies ou de l’organisation du travail.

La liste des certifications professionnelles éligibles à la Pro-A est définie par accord collectif de branche.

A savoir :

Dans le cadre de cette modalité, un tuteur chargé d’accompagner chaque bénéficiaire doit être désigné par l’employeur.

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet à son titulaire d’être pleinement acteur de son évolution professionnelle pour accroître son niveau de qualification et sécuriser son parcours professionnel.

Depuis le 1er janvier 2015, toute personne, âgée de 16 ans minimum*, dispose de son propre CPF. Auparavant abondé en heures, ce dernier est désormais monétisé. Le CPF reste actif tout au long de la vie professionnelle du titulaire quelle que soit sa situation et jusqu’à son départ en retraite.

Les formations éligibles au CPF sont :

  • Les formations visant l’acquisition du socle de connaissances et de compétences CléA 
  • L’accompagnement à la VAE
  • Le bilan de compétences
  • Les actions de formations dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises
  • La préparation de l’épreuve théorique du code de la route et l’épreuve pratique du permis B
  • Les formations conduisant à une certification totale ou partielle enregistrée au RNCP ou au répertoire spécifique

Le Compte Personnel de Formation de Transition Professionnelle (CPFTP)

Le CPF de transition professionnelle

Le CPF de transition professionnelle permet aux salariés, souhaitant changer de métier ou de profession, de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet.

Le CPF de transition professionnelle est soumis à certaines conditions d’éligibilité. Ainsi, le statut du demandeur ainsi que le type de contrat et l’ancienneté au moment de la demande sont étudiés dans le cadre de la mise en place du CPF de transition professionnelle.

L’employeur ne peut pas refuser le congé si le salarié rempli les conditions d’éligibilité. Il peut toutefois le reporter dans certains cas.

 

Le CEP : Conseil en Évolution Professionnelle

Bandeau pour le CPF contenant le logo du CPF

Pour préparer son projet, élaborer son plan de financement et le mettre en œuvre, le salarié a la possibilité de faire appel à un Conseiller en Évolution Professionnelle. 

Cet accompagnement est gratuit et personnalisé.

Le Plan de Développement des Compétences

À compter du 1er janvier 2019 le plan de développement des compétences remplace le plan de formation. Il permet aux salariés de suivre des actions de formation à l’initiative de leur employeur, par opposition aux formations qu’ils peuvent suivre de leur propre initiative grâce à leur compte personnel de formation.

L’employeur a deux obligations en matière de formation professionnelle : l’adaptation au poste de travail et le maintien dans l’emploi des salariés ; il peut également proposer des actions qui participent au développement des compétences (article L 6321-1 du code du travail).
L’employeur a aussi une obligation de formation générale à la sécurité (art. L 4121- et L. 4121-2 du code du travail).

Le plan de développement des compétences recense l’ensemble des actions de formation mises en place par l’employeur pour ses salariés. L’action de formation est un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel.

Qui est concerné par le plan de développement des compétences ?

Du côté des employeurs
L’élaboration d’un plan de développement des compétences peut concerner toutes les entreprises quelle que soit leur taille. La mise en œuvre ou non d’un plan de développement des compétences relève de la décision pleine et entière de l’employeur, après consultation des représentants du personnel.

Du côté des salariés
Tout salarié peut être visé par une action de formation prévue par le plan de développement des compétences de son entreprise.
Le départ en formation est alors assimilé à l’exécution normale de son contrat de travail.

Le salarié peut prendre l’initiative de demander à suivre une formation prévue par le plan de développement des compétences de l’entreprise. La loi n’impose aucune procédure : la demande et la réponse sont formulées librement, selon les usages ou les dispositions conventionnelles qui peuvent exister dans l’entreprise.
L’employeur est libre de refuser ou d’accepter.

Maintien de la rémunération
Durant la formation, le salarié continue à être rémunéré et conserve sa protection sociale habituelle. Si un accident survient au cours de la formation, il s’agira d’un accident du travail.

Coût de la formation à la charge de l’entreprise
Le coût de la formation reste à la charge de l’entreprise. Les frais de restauration et d’hébergement occasionnés par la formation sont remboursés ou pris en charge directement par l’employeur selon les règles habituellement appliquées dans l’entreprise pour les missions professionnelles.

Formation pendant le temps de travail, sauf exceptions
La formation mise en œuvre dans le cadre du plan de développement des compétences a lieu en principe durant le temps de travail.

Toutefois, certaines actions de formation peuvent, dans certaines limites, se dérouler hors du temps de travail effectif.

Vous pouvez également bénéficier

VAE :

Un droit, une reconnaissance de l’expérience.

> En savoir plus sur la VAE

> Accéder à la brochure VAE

 

Bilan de Compétences :

Repérez vos acquis, révélez vos potentiels !

> En savoir plus sur le Bilan de compétence
> Accéder à la brochure Bilan de compétences