Autre demande individuelle

Parce que chaque situation est unique, le réseau des GRETA vous accompagne dans la construction de votre projet de formation !

Vous êtes agent de la fonction publique

Les agents de la fonction publique, titulaires ou non, bénéficient des mêmes droits que les salariés au titre du DIF et du plan de formation. Ils ont accès à un congé de formation professionnelle (CFP) et à des préparations aux concours et examens professionnels de la fonction publique avec maintien de la rémunération si elles sont accomplies durant le temps de service.

Fonction publique d’État (FPE)
  • Entretien de formation
  • Formation initiale et formation continue
  • Préparation aux examens et concours
  • Congé de formation professionnelle
  • Période de professionnalisation
  • Droit individuel à la formation (DIF)
  • Bilan de compétences
  • VAE

Fonction publique territoriale (FPT)
  • Livret individuel de formation
  • Formation initiale et formation continue
  • Préparation aux examens et concours
  • Droit individuel à la formation (DIF)
  • Congé de formation professionnelle
  • Bilan de compétences
  • VAE
Fonction publique hospitalière (FPH)
  • Entretien et passeport de formation
  • Formation initiale et formation continue
  • Préparation aux examens et concours
  • Période de professionnalisation
  • Droit individuel à la formation (DIF)
  • Congé de formation professionnelle
  • Bilan de compétences
  • VAE

Vous êtes travailleur non salarié (artisan, profession libérale, gérant…) 

Vous êtes travailleur indépendant, professionnel libéral, commerçant, artisan, agriculteur, chef d’entreprise non-salarié, conjoint associé. Vous dépendez de l’OPCA PL ou de l’AGEFICE et vous disposez de droits à la formation.

Vous devez contacter l’OPCA dont vous dépendez.

Pour pouvoir bénéficier du financement de ses actions de formation, le Chef d’Entreprise (ou le conjoint collaborateur/conjoint associé) qui souhaite se former doit être ressortissant de l’AGEFICE. Dans le cas contraire, les Dirigeants peuvent s’adresser à d’autres dispositifs.

Crédits d’impôts

Les entreprises peuvent bénéficier dans certains cas (notamment pour la formation des chefs d’entreprises, gérants, exploitants individuels…) de crédits d’impôts. Vous pouvez vous informer auprès de votre expert comptable.

Vous êtes intérimaire

Le congé individuel de formation (CIF Intérimaire) vous permet de suivre, au cours de votre vie professionnelle et à titre individuel, la formation de votre choix pour :

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification,
  • Vous perfectionner professionnellement,
  • Changer d’activité ou de profession,
  • Vous ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale.

Ce qui change avec la loi n°2014-288 du 5 mars 2014 :
– A compter du 1er janvier 2015, vous pouvez utiliser votre compte personnel de formation (CPF) dans le cadre d’un CIF

Les conditions :

Respecter le délai : Vous devez déposer votre demande d’autorisation d’absence en cours de mission ou dans un délai maximum de 3 mois après votre dernier jour de mission.

Avoir l’ancienneté nécessaire : vous devez totaliser 1 600 heures dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire (ETT) qui signe votre autorisation d’absence.

Si vous avez déjà bénéficié d’un CIF : Vous devez respecter un délai de franchise, délai pendant lequel vous ne pouvez pas faire de nouvelle demande. Il se calcule comme suit : délai de franchise (en mois) = durée du précédent CIF (en heures) / 12.

Vous souhaitez prendre en charge vous même votre formation

Vous pouvez, pour des projets individuels, financer vous-même votre formation.

Dans ce cas aussi, des aides existent !

Certaines caisses de retraite complémentaires disposent d’un budget d’aide à la formation de leurs cotisants. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite.

Crédit d’impôt : Si vous êtes au frais réel vous pouvez aussi déduire de vos impôts vos frais de formation.

Si vous êtes bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), la CAF peut vous attribuer des aides personnalisées.

Vous devez contacter le référent qui suit votre situation individuelle. Lors du rendez-vous, il faudra démontrer à votre interlocuteur que la formation que vous souhaitez suivre peut vous aider à retrouver un emploi.

D’autres mesures vous sont sans doute accessibles selon votre situation, rencontrez votre conseiller pour plus d’information !

Vous pouvez également bénéficier

VAE :

Un droit, une reconnaissance de l’expérience.

> En savoir plus sur la VAE

> Accéder à la brochure VAE

Bilan de Compétences :

Repérez vos acquis, révélez vos potentiels !

> En savoir plus sur le Bilan de compétence
> Accéder à la brochure Bilan de compétences