Apporter au bâtiment sa touche finale

Plus de 30 métiers variés

Le secteur du « bâtiment » comprend plus de 30 métiers.

Il couvre la construction d’édifices, leur aménagement intérieur, leur entretien, leur restauration ou leur démolition.

On retient deux étapes clés :

  • le gros œuvre qui concourt à la solidité et à la stabilité de l’édifice (fondations, murs porteurs, charpentes, planchers…)
  • le second œuvre qui regroupe tout le reste : de la toiture aux vitres, en passant par l’électricité, la plomberie, la peinture, le carrelage.

Le second œuvre est censé avoir une durée de vie inférieure à celle de la structure et il faut habituellement procéder régulièrement à sa rénovation (une usure hors structure).

Les métiers du domaine second œuvre :

Menuisier, peintre en bâtiment, plâtrier-plaquiste, carreleur, plombier, chauffagiste, électricien bâtiment , menuisier aluminium, serrurier métallier, enduiseur-façadier, bardeur, solier-moquettiste, installateur d’équipements thermiques, VMC, climatiseurs, domoticien, agent de maintenance des bâtiments de collectivités…

Zoom métiers

Une fois le gros œuvre achevé, différents corps de métiers se relaient pour apporter au bâtiment sa touche finale.

Si ces métiers demandent un esprit créatif, de la dextérité et de la précision, les travaux d’aménagement et de finition nécessitent une bonne condition physique.

  • Le Menuisier agenceur travaille sur un chantier ou dans un atelier, il réalise aussi bien des menuiseries intérieures qu’extérieures. Il doit posséder des bases en maçonnerie, électricité et étanchéité. Minutieux, il doit effectuer un travail soigné et précis, avec une grande concentration pour  l’utilisation des machines.
  • Le Plâtrier plaquiste pose les cloisons en plâtre et applique les enduits. Il réalise aussi les travaux de décoration comme les moulures. Il doit être habile, minutieux et rapide et doit avoir une bonne résistance physique.
  • Le Peintre applicateur de revêtements est un ouvrier de la construction qui assure les travaux de peinture et de finition des murs, des plafonds et des façades. Il doit être habile, précis et soigneux avoir une bonne condition physique
  • Le Carreleur mosaïste pose différents carrelages ou revêtements (marbre, ardoise, faïence..). Ce travail créatif demande de la sensibilité, minutie et patience ainsi que des aptitudes artistiques.
  • Le Solier moquettiste est le spécialiste de la pose de revêtements de sols et muraux. Il s’agit d’un métier  physique, avec une sensibilité à l’harmonie des couleurs, des motifs et des matières.