Électricité : une filière en mouvement

Des métiers très recherchés

Présente à la fois dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment ou du tertiaire, la filière de l’électricité et de l’électronique regroupe des activités allant de l’étude et la conception à la maintenance et au contrôle.

Dans un contexte de développement du très haut débit, des constructions de basse consommation, de la domotique, de la complexité des systèmes automatisés, les entreprises sont amenées à évoluer et à sans cesse s’adapter.

Électricien, câbleur, technicien, conducteur de travaux, automaticien, sont autant de métiers qui sont recherchés dans ces secteurs.

Zoom sur les métiers de l'électricité

Dans le secteur de l’électricité et de l’électronique, l’entreprise peut intervenir sur 3 champs :

Etude – Conception 

La phase étude-conception permet à l’entreprise de déterminer un coût pour un ensemble de prestations et matériels détaillés dans le cahier des charges. Dans ce document, le maître d’ouvrage exprime son besoin en termes de fonctions, de services et de contraintes. Y sont également définis des critères qualitatif et quantitatif  d’appréciation.

Le rôle du cahier des charges est de formuler les besoins et de déterminer les exigences techniques qui en découlent en fixant les conditions d’un contrat. L’étude peut être réalisée soit par un Bureau d’Étude, soit externe, soit intégré à l’entreprise d’installation.

Réalisation

C’est la phase opérationnelle durant laquelle l’entreprise va agir sur le chantier. En environnement bâtiment, le planning sera le plus souvent déterminé en fonction de l’intervention des autres corps d’état. En environnement industriel, la planification sera plutôt calquée en fonction de l’activité. Les équipes vont préparer les matériels et réaliser les connexions et montages nécessaires selon les schémas et plans qui auront été préétablis. La phase réalisation est la résultante d’une analyse de plus en plus fine à réaliser du fait :

  • de la dualité courants forts – courants faibles
  • de la coexistence du numérique et de l’analogique
  • de la polyvalence et de la multi-fonctionnalité des matériels électriques paramétrables et communicants.
Exploitation – maintenance

L’entreprise est appelée de plus en plus souvent à suivre l’exploitation de l’installation à travers les actions suivantes :

  • Vérification
  • Inspection technique et entretien
  • Dépannage et réparation du système
  • Modification et rénovation du système
  • Communication, information et formation du client.

Prospective

Dans les centres de recherche et développement, chercheurs et ingénieurs portent leurs efforts sur 3 domaines en particulier : l’environnement (voitures électriques, bâtiments à haute qualité environnementale, etc.), la sécurité (systèmes de surveillance et d’alarme, sécurisation des transactions bancaires, etc.) et la santé (hospitalisation à domicile, télé-médecine, etc.).

Enfin, l’arrivée du compteur LINCKY, destiné à équiper l’ensemble des foyers français et européens d’ici à 2020, demandera aux entreprises partenaires du projet de former leurs salariés.